Comment créer et monter un système de fichier Linux

Afin de pouvoir utiliser votre disque sur Linux il est nécessaire de le formater. Sur Nodilex par exemple, le disque secondaire n'est pas formaté par défaut afin de vous laisser définir le format de votre choix et le mode de partitionnement.

Identifier le disque à formater

Il faut tout d'abord identifier le disque à formater en utilisant la commande:

lsblk  

Cette dernière vous retourna quelques lignes de ce type:


    NAME                            MAJ:MIN RM   SIZE RO TYPE MOUNTPOINT
    xvda                            202:0    0    20G  0 disk
    |-xvda1                         202:1    0   243M  0 part /boot
    |-xvda2                         202:2    0     1K  0 part
    `-xvda5                         202:5    0  19.8G  0 part
      |-Debian--7--64-root (dm-0)   254:0    0  18.9G  0 lvm  /
      `-Debian--7--64-swap_1 (dm-1) 254:1    0   872M  0 lvm  [SWAP]
    xvdb                            202:16   0    25G  0 disk

Ici et comme sur tous les VPS nodilex c'est le disque xvdb qui nous intéresse.

Formater le disque

Rien de plus simple, il suffit d'utiliser la commande suivante:

mkfs.ext3 /dev/xvdb

N'oubliez pas de remplacer /dev/xvdb par le nom de votre disque si celui çi est différent. Notez également que vous pouvez formater le disque en ext4, il suffit de remplacer mkfs.ext3 par mkfs.ext4.

Monter le disque

Votre disque est maintenant formaté et vous êtes prêt à écrire dessus. Il ne reste plus qu'à lui créer un point de montage afin que vous puissiez y accéder depuis le chemin de votre choix:

mount /dev/xvdb /home/votre_point_de_montage

La encore n'oubliez pas de remplacer xvdb par votre disque.

Vous pouvez désormais écrire sur votre disque, il ne reste plus qu'une étape, facultative mais bien pratique: automatiser le montage du disque au démarrage (sans quoi vous serez obligez de le monter manuellement après chaque redémarrage).

Automatiser le montage avec fstab

Rendez-vous dans le fichier fstab en utilisant l'éditeur de votre choix (ici nano):

nano /etc/fstab

Et ajoutez la ligne suivante (en adaptant les paramètres par rapport aux étapes précédentes.

/dev/xvdb votre_point_de_montage ext3 defaults 0 2

C'est terminé ! Vous pouvez profiter de votre espace supplémentaire !

Vous avez une question ou une suggestion ? N'hésitez pas à réagir dans les commentaires !